Avis des bibliothécaires  par Anne Collaud

5 Résultats
  • Image de couverture (Broadway)

    Le prince de l'humour...

    Par Anne Collaud — 17 octobre 2020 à 11:24

    ...je suis d'accord avec l'éditeur. qui accorde un titre princier à Fabrice Caro. Quand l'absurde devient burlesque, on sent l'illustrateur dans la façon de croquer les situations. L'autodérision apporte toujours un humour léger et où chacun peut apprendre à rire de soi. Je me dois de lire, d'aut...

    Lire la suite »
  • Image de couverture (Ceux qui partent)

    S'exiler pour qui, pourquoi

    Par Anne Collaud — 9 mai 2020 à 09:57

    Quitter un continent pour une nouvelle vie ? Qu'emporte-t-on avec soi ? Voyageur, étranger les exilés de leur vie. J'ai aimé le regard magnifique d'un jeune photographe qui cherche à comprendre et ressentir ce que sa grand-mère à vécu en quittant son île pour rejoindre son mari. De voir ces émigr...

    Lire la suite »
  • Image de couverture (Les Rudérales)

    Comme une plante qui grandit

    Par Anne Collaud — 18 mars 2020 à 09:43

    Rudérales : plantes qui grandit sur les décombres... S'il vous est difficile de comprendre comment une relation incestueuse est-elle possible. Pourquoi la victime se tait, pourquoi son entourage ne voit ou ne dis rien, ce livre est pour vous. Une belle leçon de vie, beaucoup de notes témoignent...

    Lire la suite »
  • Image de couverture (L'humanité en péril)

    L'Humanité en péril. Virons de bord, toute

    Par Anne Collaud — 28 novembre 2019 à 20:27

    La narratrice porte bien ce texte, parfois déprimant, tant il y a à faire... Cependant, il encourage chacun d'entre nous à agir de devenir plus citoyen et sans attendre de prendre nos responsabilités. Une ère avenir plus respectueuse et sensée avec des solutions que nous devons choisir avant que...

    Lire la suite »
  • Image de couverture (Grand National)

    Grand National

    Par Anne Collaud — 4 novembre 2019 à 08:03

    L'ambiance de la riviera vaudoise est exquise... On aimerait que cette histoire soit réelle. Les chambres trop souvent libres de nos hôtels puissent accueillir nos aînés avec le privilège de l'âge qui l'emporterait sur celui de la vieillesses trop souvent considérée comme une maladie... Le regard...

    Lire la suite »